Quelques règles de base pour réussir en aquaponie

Dans un rapport publié en août 2015, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture vante les mérites de l’aquaponie.

Il semblerait que le monde ouvre les yeux sur le fait que l’aquaponie est un système relativement simple et peu couteux pouvant produire de la nourriture en tout lieu de manière durable. Serait-ce LA solution pour contrer la faim dans le monde et ce, même dans les régions ou le climat ne le permet à priori pas?

Malgré un concept ingénieux et facile à mettre en œuvre, l’aquaponie doit respecter certaines règles pour fonctionner et produire des récoltes saines et abondantes. Voici un petit résumé de ces points qui peuvent faire que votre système aquaponique soit une réussite ou non. Bien entendu, il existe quantité d’autres points, je ne vous mets que les principaux ici.

1 Le choix du réservoir à poissons

C’est l’élément clé de votre système et il joue un rôle crucial dans le cycle de croissance de vos plantes et vos poissons. Même si l’on considère que la plupart des réservoirs font l’affaire, nous vous conseillons de prendre des réservoirs coniques ou à fond plat pour une facilité de nettoyage. La solidité est aussi très importante et la fibre de verre ou le plastique non toxique sont à privilégier. Idéalement il faut que le plastique ou la matière soit de qualité alimentaire. Vous pouvez aussi utiliser des bâches EPDM qui sont garanties plusieurs dizaines d’années. N’utilisez surtout pas le béton car le béton acidifie l’eau sur des décénnies. Pensez aussi à bien choisir la taille de votre bassin en aquaponie.

2 Circulation et oxygénation de l’eau

Votre eau doit être très bien oxygénée et avoir une circulation idéale afin que vos bactéries et vos plantes restent en bonne santé. Même si un système aquaponique ne consomme pas énormément d’électricité, nous vous recommandons de choisir des pompes ou des sources d’énergie peu gourmandes afin d’optimiser les dépenses et les gains. Voici un article sur l’oxygène dissous en aquaponie. Vous pouvez réaliser un oxygénateur avec l’effet Venturi expliqué dans l’article et sur cette image:

schema-effet-venturi

aquaponie facile et pas cher3 Qualité de l’eau

La qualité de votre eau doit être constamment surveillée car c’est l’élément vital de votre système aquaponique. C’est à travers elle que les nutriments essentiels seront transportés jusqu’à vos plantes et dans laquelle vivent vos poissons. On commencera par surveiller l’oxygène dissous (5 mg/litre minimum), le pH (entre 6 et 7), la température (entre 18 et 30 °C), la teneur totale en azote et l’alcalinité de l’eau. Rassurez-vous, cela peut paraître complexe mais avec les kits de tests disponibles tout devient plus facile. Voici un article sur tester la qualité de son eau en aquaponie.

4 Surpopulation

Il faut éviter de surpeupler les réservoirs à poissons. Il est commun de dire que la densité recommandée est de 20 kg pour 1000 l (soit environ 1 à 2 cm de poisson par litre d’eau). Vos plantes auront un espace suffisant pour s’épanouir et vos poissons ne seront pas trop à l’étroit. Vous pouvez bien entendu augmenter la densité de poissons afin de produire davantage mais sachez qu’une telle gestion peut devenir rapidement complexe, surtout sans filtre et sans tests quotidiens de l’eau.

En dessous de 500 litres, il est important de diviser ce ratio par 2, ce qui donne 1 kilo de poissons pour 100 litres d’eau par exemple. Plus le bassin sera petit et moins il est recommandé de manger les poissons issus de l’élevage (ils ne grossiront pas dans des petits volumes).

5 L’alimentation

La suralimentation de vos poissons tout comme les déchets sont très nocifs car ils peuvent pourrir dans votre système aquaponique. La putréfaction de la nourriture cause des maladies et consomme beaucoup l’oxygène dissous. Ce qui n’a pas été consommé au bout de 10 minutes doit être retiré afin d’ajuster la quantité donnée le jour suivant. Arrangez-vous donc pour ne pas trop leur donner à manger, ou alors en plusieurs fois à différents moments de la journée.

6 Choix des plantes et espacement

Le choix des plantes et leur espacement doivent être judicieux. Nous vous préconisons de planter des légumes ayant un cycle de croissance court tels que les salades et de les intercaler avec des cultures à cycle plus long tel que les aubergines par exemple. Si vous replantez régulièrement des légumes comme la laitue en les intercalant avec de grandes plantes à fruits vous obtiendrez un environnement ombragé et performant. En aquaponie, les plantes vertes à feuilles ont un développement intéressant. Certains légumes-fruits sont aussi très appréciés comme les tomates, les poivrons et les concombres. Voici ici un article qui vous explique comment choisir le volume de votre bac de culture ainsi qu’un autre permettant de choisir la surface de votre bac de culture. J’ai également rédigé un article sur le choix des plantes en aquaponie.

7 Une question d’équilibre

Dans la vie tout est une question d’équilibre. Dans votre système de culture, il en est de même entre les plantes et les poissons. Il est important de garder un niveau de paquaponie facileroduction constant en maintenant un équilibre régulier entre les poissons et les plantes. Intégrer de jeunes plantes ainsi que de jeunes poissons de temps en temps permet d’équilibrer un système aquaponique.

Nous espérons que ces quelques règles de base vous permettront de profiter pleinement de votre écosystème aquaponique et nous restons à votre disposition pour toute question. Vous pouvez laisser soit un commentaire directement sur le site ou bien nous contacter via le formulaire prévu à cet effet.

Tout cela peut paraître compliqué au premier abord. C’est pour cela que nous avons conçu des kits prêts à l’emploi avec une facilité d’assemblage à la portée de tout un chacun afin de vous permettre de plonger dans l’aventure de l’aquaponie à moindres frais et en toute sérénité.

Tipeee Aquaponie

4 réactions au sujet de « Quelques règles de base pour réussir en aquaponie »

  1. EricRéponse
    Bonjour,
    Merci pour toutes les informations que vous partagez généreusement.
    Je suis actuellement en Thailande afin de créer une petite exploitation agricole, je suis en mesure d’acquérir 1 hectare mais je démarre de zéro, le lieu, le climat, j’étudie tout et notamment l’aquaponie. Pensez vous pouvoir disposer d’informations à ce sujet et d’exemples de ce type de cultures en milieu tropical ?
    Bonne chance à tous
    Merci encore !
  2. MahafatyRéponse
    Hé oui, la FAO ( branche de l’ONU pour l’agriculture et l’alimentation mondiale) fait énormément de bonnes chose !!! D’ailleurs ence qui concerne l’aquaponie , nous traduisons actuellement la superbe publication gratuite de la FAO.

    http://www.fao.org/3/a-i4021e.pdf

    Bonne lecture … Tout y est !!

    • Pierro Auteur ArticleRéponse
      Bonjour Marla, j’ai été voir ton site, il est super! Est-ce que tu serais intéressé par une interview qui serait publiée sur notre site? Votre installation aquaponique a l’air superbe! 🙂
  3. obrou hermann omerRéponse
    Besoin d’une étude faisabilité pour la construction d’une centre aquaponique de 3 ha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *