Faire un bassin artificiel dans son jardin

Salut les aquaponistes!

Vous souhaitez, vous aussi, réaliser un bassin artificiel dans votre jardin? Je vais vous expliquer comment j’ai fait pour concevoir le mien. Cet article sera actualisé au fil des nouveautés car le bassin extérieur en aquaponie n’est pas encore totalement terminé.

fabrication-bassin-artificiel-jardin

Pourquoi créer un bassin dans son jardin?

L’utilisation et l’exploitation de l’eau est stratégique dans la permaculture. L’eau c’est la vie et c’est pour cela qu’il est primordial dans un jardin en permaculture d’utiliser cette ressource.
Faire un bassin artificiel ou une mare dans son jardin génère de nombreux avantages. En effet, les biotopes humides des jardins aquatiques ou des étangs de jardin sont de véritables écosystèmes qui profitent à d’innombrables organismes tels que les serpents et les amphibiens qui sont de très bons collaborateurs au jardin. Ces organismes permettent de réguler les « nuisibles » du jardin.

D’autre part, les bassins permettent de créer un microclimat en stabilisant la chaleur et l’humidité environnantes ainsi qu’en reflétant la lumière du soleil. La condensation provoquée par un bassin extérieur de jardin est également très bénéfique aux plantes se trouvant à proximité.

L’autre avantage d’avoir un bassin aquaponique dans son jardin c’est qu’il apporte une douce mélodie de bruit d’eau dans le jardin. Vous allez pouvoir vous laisser aller à vos méditations et réflexions allongé sur un transat, à côté de votre cascade. C’est un plaisir que j’apprécie fortement l’été. Le bruit de l’eau apaise celui qui l’écoute.

Le gros avantage d’un bassin aquaponique est qu’il est sera encore plus riche qu’un système aquaponique classique car l’écosystème n’est pas fermé et que nombre d’insectes, larves et vers s’y développeront et fourniront un complément de nourriture à vos poissons.

Créer un bassin artificiel en permaculture
Créer un bassin artificiel dans son jardin en permaculture

 

Créer son bassin extérieur de jardin

Choix de l’emplacement de son bassin.

Avant de sortir sa pelle et de creuser n’importe où, il faut bien réfléchir à l’emplacement de votre bassin. Pour ma part, j’ai choisi de le placer juste à la limite de la zone ombragée en hiver. En effet, l’hiver, le soleil est caché par ma maison et j’ai donc décidé de placer le bassin artificiel juste à cette limite afin que l’eau permette de réfléchir le rayonnement du soleil vers le reste du jardin. Le bassin est ainsi tout le temps au soleil et l’été il permet d’avoir le soleil plus tôt sur certaines zones ombragées du jardin à cause des arbres et des maisons voisines. Le bassin est également situé à un endroit du jardin que nous n’occupions pas avec nos cultures.

 

Délimiter les contours du bassin

Pour délimiter votre bassin vous pouvez utiliser de la corde ou d’autres moyens de signalisation. J’ai choisi d’utiliser un vieux tuyau d’arrosage percé afin de matérialiser l’emplacement du bassin et de facilement visualiser ses limites. Vous remarquerez sur la photo du bassin que j’ai voulu faire une forme la plus naturelle possible avec des irrégularités et une zone de cascade dans le fond (au coin du mur sur la photo). Cette forme me permettra de créer des zones végétales avec des plantes de différentes espèces et différentes exigences.

 

On délimite les contours du bassin de jardin avec un vieux tuyau d'arrosage
On délimite les contours du bassin de jardin avec un vieux tuyau d’arrosage

 

Creuser le trou du bassin extérieur

Pour creuser le bassin vous pouvez procéder de deux manières : soit vous êtes du genre acharné et vous allez le creuser à la pelle, soit vous êtes un peu flemmard et vous allez louer une mini-pelle pour creuser votre trou. Dans mon cas je n’ai pas eu le choix car j’ai la contrainte qu’aucune grue ne peut accéder à mon jardin. J’ai donc décidé de creuser le trou à la pelle…

Lorsque vous creusez, pensez à faire des petites marches et niveaux dans votre bassin. Elles vous serviront à maintenir la bâche EPDM et à poser des pierres ou végétaux sur les bords du bassin. Les poissons aiment quand les bassins ne sont pas réguliers, ils aiment explorer leur zone de vie et ces marches leur plairont beaucoup.

Pour être à l’abri du gel, je vous conseille de faire un trou d’une profondeur d’haut moins 1,5 mètres. Vos poissons s’y réfugierons l’hiver et l’été lors des grosses chaleurs. Mon bassin fait 1,60 mètres de profondeur au plus profond et 1 mètre de profondeur dans la zone la moins profonde. Sur les rebords, j’ai même créé une zone très peu profonde d’environ 15 centimètres de profondeur que j’ai remplie de vase de rivière. Cette zone est idéale pour les amphibiens et pour les oiseaux qui viennent y boire.

 

On creuse le trou du bassin à la pelle
On creuse le trou du bassin à la pelle

 

Un copain est venu m'aider à creuser le trou du bassin
Un copain est venu m’aider à creuser le trou du bassin

 

Photo du trou presque fini d'être creusé
Photo du trou presque fini d’être creusé

Mesurer la taille du bassin

Pour mesurer la taille de votre bassin vous allez avoir besoin d’un mètre ruban. Vous allez mesurer la longueur et la largeur en posant le mètre ruban sur le sol, il faut qu’il épouse bien la forme des parois du fond de votre bassin. A ces mesures, ajoutez environ 50 cm pour chaque côté. Mon bassin faisant 6,62 mètres de longueur et 5,5 mètres de largeur, j’ai commandé une bâche de 7,62 x 6,5 mètres en 1,2 mm d’épaisseur. Avec le feutre géotextile de 400 gr, j’en ai eu pour 410 Euros et le tout est garanti 12 ans.

Tamiser le fond du bassin

Voilà, vous avez passé commande pour votre bâche, vous allez pouvoir anticiper sa pose en tamisant le fond de votre bassin à l’aide d’un tamis, d’un râteau ou de vos pieds nus. Cette action est nécessaire pour retirer tous les gros cailloux du fond du bassin qui risqueraient de percer la bâche EPDM sous la pression de l’eau. Ne négligez surtout pas cette étape!

Poser le feutre géotextile

Poser le feutre géotextile est assez simple, vous n’aurez pas trop de problème si vous avez bien pris le soin de faire des marches et étages dans votre bassin. Posez le feutre, maintenez-le avec des pierres et vous allez pouvoir passer à l’étape de la pose de la bâche EPDM.

Mon frère est venu m'aider à poser la toile géotextile
Mon frère est venu m’aider à poser la toile géotextile

Poser la bâche EPDM

Poser la bâche EPDM est une tâche un peu moins facile que de poser le feutre géotextile. D’une part, la bâche est très volumineuse et d’autre part, elle pèse un peu plus de 85 kilos… nous avons un peu galéré avec mon frère pour la poser en essayant de faire le moins de plis possibles.

On pose la bâche EPDM du bassin de jardin extérieur
On pose la bâche EPDM du bassin de jardin extérieur

 

Commencer à remplir d’eau le bassin

Une fois la bâche plus ou moins posée, vous allez pouvoir remplir doucement votre bassin d’eau afin de retirer le maximum de plis possibles. Ne stressez pas si vous voyez des plis récalcitrants, vous n’y pourrez rien et ils ne se verront plus une fois que le bassin sera en fonctionnement et rempli de plantes aquatiques.

 

Fixer le haut de la bâche EPDM

La dernière étape dans la création d’un bassin artificiel dans son jardin est de poser des pierres ou objets afin de maintenir la bâche EPDM au sol. Dans notre cas, nous avons récupéré des centaines de pierres sur les bords des champs de notre village. Nous n’avons pas encore fini le bassin ni la cascade mais voici à quoi le bassin ressemble pour le moment.

On pose des pierres autour du bassin pour maintenir la bâche EPDM
On pose des pierres autour du bassin pour maintenir la bâche EPDM

 

Décorer le bassin et faire une petite cascade pour oxygéner l’eau

Pour cette partie, j’attends le printemps. Fin de l’article à venir prochainement.

 

Ajouter les plantes et le système aquaponique

A venir.

Tipeee Aquaponie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *