Construction étape par étape d’un système aquaponique DWC

Je vous propose aujourd’hui la troisième et dernière partie de la documentation traduite de la FAO (fao.org). La partie 1 était consacrée à « Construction étape par étape d’un système aquaponique avec tables à marées » et la partie 2 était consacrée à « Construction étape par étape d’un système aquaponique NFT« . Si vous ne les avez pas lues je vous conseille d’aller y jeter un oeil.

La troisième partie de cet article explique comment fabriquer son propre système aquaponique DWC.

Découvrons les secrets d’un système aquaponique DWC. Tout d’abord, que veut dire DWC? D.W.C. est une abréviation qu veut dire en anglais Deep Water Culture. En français on l’appelle technique culture en eau profonde. En effet, les racines des végétaux baignent dans l’eau oxygénée et les végétaux sont placés sur des radeaux de culture, aussi appelés Raft. C’est pourquoi nombreux d’entres nous l’appellent également la culture sur Raft.

 

Avant toute chose, vous pouvez ouvrir également cette page qui liste tout le matériel nécessaire pour fabriquer son kit aquaponique: Matériel nécessaire pour construire un kit aquaponique.

 

Comment fabriquer son système aquaponique DWC

Voici à quoi ressemblerait le système que je vous propose de fabriquer dans ce tutoriel:

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (65)

Vue de dessus

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (66)

Vue en coupe / Diagramme d’écoulement de l’eau :

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (68)

 

(1) –  L’eau coule par gravitation de l’aquarium au filtre de turbulence et biofiltre.
(2) –  L’eau est pompée, en utilisant la pompe submersible, du biofiltre vers le réservoir de poissons (80 % du débit) et les canaux (DWC 20 % de l’écoulement).
(3) –  L’eau coule et retourne vers le biofiltre.

 

Liste des éléments nécessaires pour fabriquer ce système (la quantité à droite):

Réservoir IBC3
Seau (20 litres)1
Tonneau de 200 litres (bleu)2
Biofiltre moyen (BioBall® ou capsules de bouteilles)40-80 litres
Pompe à eau submersible (min. 2 000 litres/h)1
La pompe à air (10 watts/heure) avec 4 sorties *1 * (2)
Tube Air10 m
Pierre Air4
Bloc de béton40
Tasseau (8×1 cm)8 m
Matériau d’ombrage2 m 2
Filet à poissons1
Ruban téflon (de plombier)1
Attache câble25
Coffret électrique (étanche)1
Pot de plantes80
Gravier (4-20 mm)30 litres
Feuille de polystyrène3 m 2
Savon écologique ou lubrifiant1
PVC ou robinet en métal (en %) mâle à femelle4
PVC ou robinet en métal (1) mâle à femelle1
Coude PVC (25 mm) mâle3
Coude PVC (25 mm) femelle1
Connecteur PVC, T (25 mm) femelle2
Connecteur PVC, T (25 mm) femelle2
Coude PVC (25 mm) femelle2
Coude PVC (25 mm) femelle1
PVC adaptateur (25 mm)1
PVC (25 mm) femelle3
Connecteur à barillet PVC, de type V (1)5
Tuyau de polyéthylène (25 mm)8 m
Connecteur PVC, T (25 mm) femelle1
Tuyau en PVC (25 mm)0,9 m
Tuyau en PVC (50 mm)2 m
Passe-paroi Uniseal (50 mm)5
PVC coude (50 mm)6
Coupleur PVC, droit (50 mm)5
PVC capuchon d’extrémité/arrêt (50 mm)1
Rondelle de caoutchouc d’étanchéité (50 mm)10

 

Préparation du ??bassin à poissons

Pour cette étape, c’est pareil que dans l’étape « Préparation du bassin à poissons » décrite dans cet article.

Pour le système DWC, la coupe de la cuve IBC que nous avons utilisée comme réservoir de vidange comme unité du milieu, peut être utilisée comme un quatrième canal. Des parpaings supplémentaires ainsi que des tuyaux sont nécessaires pour installer ce quatrième canal.

Préparation du séparateur mécanique et du biofiltre

Préparation du séparateur mécanique biofiltre (Comme le NFT),  décrite dans cet article.

 

Préparation de 2 réservoirs IBC

Pour cette étape, c’est pareil que dans l’étape «Faire deux lits de culture avec une cuve IBC» décrite dans cet article.

 

Premières étapes de construction d’un système DWC

Montage des canaux DWC

Placez les parpaings selon les distances décrites dans la Figure 1a. Le bassin des poissons doit être relevé d’environ 15 cm. Vous pouvez le faire en utilisant les parpaings. Ensuite, placez les trois lits de culture y compris les cadres de support en métal sur le dessus des blocs comme le montre la Figure 1 b. Assurez-vous que les lits de culture sont sécurisés au-dessus des parpaings sinon ajustez légèrement la disposition des parpaings du dessous.

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (69)

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (70)

Préparation des tuyaux de drainage dans le biofiltre

Les matériaux suivants sont nécessaires pour faire trois unités de tuyaux de drainage :

  • 24 cm de tuyau en PVC (25 mm) x 3
  • Passe parois (25 mm) x 3
  • Adaptateur PVC, femelle (25 mm) x 3
  • Coude PVC, femelle (25 mm) x 1
  • PVC T-connecteur (25 mm — Femelle — 25 mm) x 2
  • Rondelle en caoutchouc (25 mm) x 3

Prendre chaque canal DWC et marquer leurs points centraux dans le fond du canal. Percez un trou de 25 mm de diamètre à chaque point central et insérez un passe paroi de 25 mm avec la rondelle en caoutchouc placée à l’intérieur du lit de culture. Serrez les deux côtés du connecteur à l’aide d’une clé. (Figure 2-4).

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (126)

Vissez l’adaptateur PVC femelle de 25 mm sur le connecteur à barillet qui se trouve à l’intérieur des bacs de culture puis emboîtez le tube verticalement dans l’adaptateur. Assurez-vous de faire 5 entailles longitudinales sur l’extrémité supérieure de la colonne montante afin d’empêcher le colmatage du tuyau. (Figure 5-6)

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (127)

Ensuite, connectez le coude PVC femelle de 25 mm à l’extrémité du connecteur barillet sous le canal DWC qui se trouve être le plus éloigné de l’aquarium. (Figure 7-10). Fixez ensuite les deux connecteurs restants, le T en PVC et le connecteur de 25 mm, sur les connecteurs barillets qui se trouvent sous les deux autres canaux. Prenez trois longueurs de tuyau en PVC de 25 mm faisant chacun 1 m de longueur, et connectez les coudes pour les deux connecteurs en T sous les canaux. (Figure 11 et 12)

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (128)

La connexion entre les canaux A, B et C

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (129)

Enfin, percez un trou de 25 mm dans le côté du filtre biologique à l’aide d’une scie-cloche au moins 15 cm en dessous de la hauteur du tube vertical dans les canaux et insérez-y un connecteur cylindrique. Connectez ensuite un coude PVC de 25 mm au connecteur barillet et prendre un autre morceau de tuyau en PVC de 25 mm et le connecter au coude qui sort du bio filtre à l’extrémité du connecteur en T sous le réservoir A et l’autre côté dans le trou de 25 mm qui se trouve dans le biofiltre. (Figure 13 et 14).

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (130)

Ajout de la pompe submersible

La pompe submersible est placée au fond du filtre biologique. (Figure 15 et 16.)

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (131)

 

L’eau est pompée à partir de là en deux endroits : les trois canaux DWC et le réservoir de poissons. 80 % de l’eau coule dans le réservoir de poissons tandis que les 20 % restants vont dans les canaux des plantes. Les robinets sont utilisés pour contrôler le débit d’eau au niveau de chaque emplacement. (Figure 17).

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (132)

Pompage pour le bassin des poissons et les canaux DWC

Branchez la pompe submersible à l’aide d’une longueur de tuyau de polyéthylène de 25 mm et d’un adaptateur femelle 25 mm ou de toute autre connexion qui correspondrait au branchement de votre pompe. Le tuyau doit être d’au moins 1 m de long. Placez un raccord en T de 25 mm à l’extrémité du tuyau permettant à l’eau de circuler dans le bassin des poissons et les canaux. (Figure 18).

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (133)

Fixez un tuyau de 25 mm à une extrémité de connexion T qui soit assez long pour atteindre le bassin des poissons. Utilisez un tuyau souple car cela élimine la nécessité de mettre des coudes qui réduisent la capacité de pompage de la pompe. (Figure 19). Attachez un robinet de 25 mm à l’extrémité de la conduite pour commander l’écoulement de l’eau dans le bassin des poissons.

Ensuite, prenez environ 3,5 m de tuyaux de polyéthylène de 25 mm et fixez une extrémité à la sortie restante du raccord en T de 25 mm provenant de la pompe dans le bio filtre. Ensuite, prenez le tuyau de 3,5 m et posez-le, le long des canaux DWC. À chaque canal, ajoutez un connecteur en T, un robinet, et un coude en PVC qui permettront à l’eau de circuler dans chaque canal. (Figure 20–22). Pour le dernier canal le plus éloigné du bassin des poissons, utilisez un coude en PVC de 25 mm au lieu du connecteur en T. Veillez à sécuriser les tuyaux en les attachants à l’armature métallique au moyen de colliers en plastique.

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (134)

Installation de la pompe et des pierres à air

Dans notre configuration, la pompe à air est réutilisée pour intégrer l’air dans les tuyaux DWC. La pompe à air doit se placer dans une boîte protégée au plus haut point dans le système. Elle est idéalement fixée sur le côté du bassin des poissons. (Figure 25). Prendre 4 à 6 m de tuyau d’air de 8 mm. Fixez une extrémité à la pompe à air et jetez le reste du tuyau de 8 mm le long du côté de tous les canaux DWC. Sur chaque réservoir, percez un trou de 8 mm juste en dessous du sommet, environ 2 cm, et emboîtez le tuyau de 8 mm dans chaque trou.

Fixez les pierres à air au tuyau de 8 mm et placez-les à côté des flux d’entrée d’eau pour assurer la saturation complète en oxygène dans le canal. Répétez la même connexion pour le bassin des poissons. (Figure 23,24 et 26).

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (135)

Sécurisez les tuyaux au cadre métallique à l’aide des colliers en plastique.

Fabriquer ses radeaux (raft)

Les principes et règles de base pour la fabrication de radeaux en polystyrène sont :

  • L’eau qui se trouve dans les canaux doit être entièrement recouverte sans aucune exposition à la lumière.
  • Choisir des feuilles de polystyrène extrudé qui font au moins 3 cm d’épaisseur afin de supporter le poids des plantes.
  • Le polystyrène ne doit pas libérer des toxines dans l’eau, assurez-vous qu’il est prévu pour la production alimentaire ou de qualité alimentaire. Un contreplaqué peint peut également être utilisé. La taille des trous de plantation et l’espacement dépendent du type de légumes que vous allez utiliser. On estime que la taille du trou de plantation peut-être comprise entre 16 mm pour la plantation de semis dans les radeaux (Figure28), à 30 mm. Cela dépend aussi de la taille des pots disponibles. (Figure 27).

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (136)

Placez le polystyrène au-dessus des canaux DWC et marquez les lignes de bord. Avec un couteau, découpez le contour du canal. (Figure 29–31)

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (137)

Percez les trous des plantes à l’aide d’un forêt circulaire. (Figures 34 à 37). Le long des trous de plantation, assurez-vous de percer un trou pour le tuyau vertical de chaque canal. (Figure 32 et 33).

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (138)

Contrôle final

Une fois que toutes les parties du système sont en place, vous pouvez remplir le bassin des poissons, les deux filtres et les canaux DWC (Figure 38–43) avec de l’eau et faire fonctionner la pompe afin de vérifier les éventuelles fuites du système. Si elles apparaissent, vous devez corriger immédiatement le problème en refaisant les vérifications que nous avons déjà vues. Utilisez de la bande téflon.

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (139)

Fixez tous les tubes restant avec des colliers en plastique. Figure 45–46. À

Enfin, vérifiez le débit de l’eau qui coule dans chaque canal. Le volume de chaque canal est d’environ 300 l. Le débit idéal devrait donc être pour chaque canal 75–300 l par heure. Vous connaissez maintenant la technique du chronomètre et de la bouteille d’eau (Figure 44). Pour 75 l par heure, la bouteille de 1 l devrait se remplir en 48 secondes. Pour 300 l par heure, en 12 secondes. Une fois tout ceci vérifié, vous pouvez commencer à cycler votre système en utilisant l’ammoniac afin de stimuler les bactéries nitrifiantes.

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (140)

 

Voici comment planter ses végétaux dans les paniers. (Figure 47–51) et sans pots. (Figure 52)

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (141)

Et voilà le système terminé !

Guide pas à pas dans la construction d'une unite aquaponique classique NFT et DWC (142)

 

 Source: Article de la fao.org traduit par Pierre Harlaut – Aquaponie.biz




2 commentaires pour “Construction étape par étape d’un système aquaponique DWC”

  1. J’ai tapé « fabriquer système aquaponique dwc » dans google et c’est clairement l’article le plus intéressant que j’ai pu y trouver. Dommage que vos photos ne soient pas en grosse qualité ceci dit!
  2. Merci pour vos infos.

Une question, une réaction, un témoignage ou une suggestion? Laissez-moi un commentaire! :-)