Liste des légumes à cultiver dans son système aquaponique

carrots-155714_1280

Il est tout naturel de se poser la question de savoir quelles sont les plantes à utiliser pour un écosystème aquaponique. Le gros avantage que nous avons en France est que certains précurseurs anglophones ont essuyé les plâtres avant nous. Nous avons donc suffisamment de recul pour savoir quelles sont les plantes à utiliser.

Bien que les végétaux dépendent de votre climat, dans un système aquaponique tout devrait pouvoir pousser. Nous vous conseillons cependant de cultiver les plantes fragiles dans un espace protégé ou bien une serre. Les plantes se développeront plus rapidement et de manière optimale dans un système aquaponique du simple fait qu’elles disposent de tout l’oxygène ainsi que toute l’eau et les nutriments nécessaires à leur croissance.

Les légumes, plantes et herbes les plus utilisés en aquaponie sont les salades, les épinards, les poireaux, le basilic, la ciboulette, le persil, le céleri, les haricots, le basilic, les aubergines, la menthe,  les choux, la laitue, la roquette, la ciboulette, les pois, la coriandre, les racines de gingembre, les tomates, poivrons et piments, le brocoli, le tabac, les blettes, les courgettes, les choux chinois, le concombre, le maïs. En fait, en aquaponie on peut presque tout faire pousser. Une vieille rumeur française dirait que seule la pomme de terre ne peut être cultivée en aquaponie car il paraîtrait qu’elle deviendrait toxique pour l’homme et les poissons lorsqu’elle est cultivée dans l’eau. Ça me parait tout de même vraiment étrange étant donné que dans les pays anglophones ils la font pousser dans leurs systèmes… Saint Thomas a tranché 🙂

ferme-aquaponique-4

Comme évoqué plus haut, lorsque vous démarrez un écosystème aquaponique  et durant la première année du système, nous vous conseillons de rester sur des légumes verts peu gourmands sauf si vous ajoutez des compléments nutritifs pour vos plantes (il existe des produits bio qui s’utilisent en aquaponie. Préférez tout de même les compléments 100% naturels comme la poudre d’algue, la poudre de roche volcanique, le thé de lombric ou bien encore l’urine. Certains ont même recours à des purins divers.

Si toutefois les résultats n’étaient pas au rendez-vous, ce n’est pas que vous manquez d’expérience, mais plutôt que votre substrat n’a pas atteint la diversité de nutriments optimale pour la croissance d’autres plantes. Une plante n’a pas uniquement besoin de nitrate, d’air et d’eau, c’est comme si vous mangiez le même aliment pendant 6 mois… imaginez les carences!

Par contre, vers la fin de la première année du système ou bien dès le début de la deuxième année vous pourrez vous attaquer à des légumes plus gourmands comme les tomates, les piments ou les poivrons par exemple. Vous verrez cela en expérimentant. Il n’y a pas deux configurations aquaponiques similaires sur terre et chacun s’en sert de sa propre façon donc ce n’est pas évident de faire des règles générales.

Tipeee Aquaponie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *