Installer son premier système aquaponique (les règles de base)

Les premiers pas en aquaponie sont essentiels mais ne demandent pas d’expériences ni de compétences particulières, il suffit juste de comprendre le principe simple de cet écosystème.

Matériel nécessaire pour fabriquer un système aquaponique chez soi

Pour débuter l’aquaponie il ne vous faut pas grand chose et vous pouvez presque tout récupérer en fouinant à droite et à gauche. Vous aurez besoin de:

  • Quelques litres de substrat
  • Quelques mètres de tuyau d’arrosage classique
  • Une cuve ou bassin
  • Un siphon à cloche (pas nécessaire mais conseillé)
  • Une pompe d’aquarium
  • Un filtre (pas nécessaire et vous pouvez vous en fabriquer un simplement)
  • Des poissons
  • Des graines 🙂

Pour rappel voici le schéma de fonctionnement de l’aquaponique:

schema-aquaponie

Qu’est-ce que le substrat?

IMG_4123« Un substrat est une base matérielle, un support, un socle si ce n’est un terreau ou une assise qui permet de recevoir un quelconque élément scriptural ou autre, organique, pour lui assurer pérennité ou développement. C’est ce sur quoi s’exerce une action. » Définition Wikipedia

En d’autres termes les substrats sont des éléments que l’on retrouve régulièrement dans les systèmes aquaponiques comme support de croissance aux plantes et aux bactéries de votre futur système aquaponique. Il peut s’agir de billes d’argile, de gravier, de pouzzolane ou bien encore de schiste expansé. Si nous avons choisi de parler uniquement de ce système c’est que ce sont les plus simples et les plus fiables. Ils vous permettront de cultiver une grande variété de plantes et leur simplicité les met vraiment à la portée de tout le monde. Leur coût est aussi un facteur très important. L’investissement de départ ne sera pas très élevé. Un écosystème avec substrats est facile à comprendre, à organiser et entretenir…

Tout ce qu’on demande à système aquaponique donc: gain de temps et gain de productivité tout en s’amusant lors de l’entretien (nourrir les poissons, nettoyer le système de temps à autres). L’aquaponie est à la portée de tous!

raft-aquaponieNdlr: les sytèmes NFT ou RAFT sont aussi efficaces mais sont généralement moins faciles à mettre en place. Nous en parlerons dans un prochain article avec un petit retour d’expérience d’un système RAFT que nous expérimentons en intérieur.

Pour en savoir plus sur le choix de votre substrat cliquez ici.

ATTENTION : Avant toute chose, vous allez utiliser de l’électricité avec de l’eau à portée. Il est donc essentiel de sécuriser votre installation. Nous vous conseillons vivement d’installer un disjoncteur détecteur de fuites à la terre. Les électriciens appellent cela communément une prise DDFT. Son fonctionnement est ultra simple puisqu’il s’agit de couper le courant dès qu’un appareil entre en contact avec de l’eau. On appelle cela aussi un disjoncteur différentiel. Nous vous proposons Cablage prise DDFT de chez Legrand du fabricant de matériel électrique Legrand qui vous explique la mise en place d’une telle prise. Si vous n’êtes pas bricoleurs ou que vous souhaitez vous assurer de la bonne sécurité de votre installation, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Maintenant que nous avons réglé la question du type de système aquaponique ainsi que sa sécurisation, nous allons essayer de réfléchir aux dimensions et au volume de notre écosystème. On commencera par se poser la question du type de production.

Les poissons en aquaponie

trout-233570_1280Si vous souhaitez élever des poissons en plus de cultiver des végétaux, il faut calculer le nombre de poissons que vous souhaitez obtenir et ainsi prévoir le volume d’installation en conséquence. Le système étant une chaîne, au plus vous aurez de poissons au plus votre installation sera volumineuse (et vos récoltes aussi 😉 )

En ayant un bassin ou une cuve de 1000 litres d’eau, soit 1 mètre cube ou bien encore 1 tonne, vous pourrez produire entre 20 et 40 poissons d’une vingtaine de centimètres par an, soit un peu plus de 40 kilos de poissons par an. Si vos besoins sont plus conséquents et que vous souhaitez obtenir entre 150 et 180 poissons par an, il vous faudra alors opter pour une cuve ou un bassin de 3000 l d’eau… ou bien pour de plus petits poissons. Comme nous l’avons déjà précisé, il faut environ 2 kg de poissons pour 100 litres d’eau (et 1 kg pour 100 litres dans les bassins de moins de 500 litres).
Les aquariophiles disent qu’il faut compter environ 1 centimètre de poisson pour 1 litre d’eau, soit 100 litres d’eau pour dix poissons de dix centimètres. Gardez en tête qu’en aquaponie il faut avoir une densité de poissons supérieure à ce qu’on pourrait voir en aquariophilie. Ne vous inquiétez pas ils survivront car vos plantes vont se charger de leur fournir une eau claire, pure et limpide, déchargée de nitrates 🙂

Dans l’ensemble il est préférable de choisir des poissons comestibles mais il arrive parfois que les contraintes fassent qu’on se tourne vers de plus petits poissons non comestibles ou alors moins réputés pour leur goût (ou alors si, mais pas dans notre pays, exemple de la carpe qui est mangée et réputée dans les pays chauds alors qu’en France on dit qu’elle a un goût de vase… ça tombe bien vu qu’il n’y a pas de vase dans nos systèmes 🙂 ).

Pour en savoir plus sur le choix de vos poissons, cliquez ici.

Les plantes et légumes en aquaponie

carrots-155714_1280En agriculture classique il faudrait un peu plus de dix fois la surface requise en aquaponie pour produire un volume de fruits, légumes et plantes égal, et tout ceci sans souiller la nature! Des permaculteurs expérimentés annoncent fièrement qu’il leur faut 33m² de terre pour nourrir et couvrir les besoins d’une personne durant toute une année. Si vous souhaitez atteindre l’autosuffisance, la solution de la permaculture est donc plus que recommandée en complément de votre système aquaponique.

Comme votre système est évolutif, vous pourrez bien entendu adapter la surface de culture en fonction de vos besoins et au fil du temps vous allez augmenter vos rendements d’autant plus que votre système va s’enrichir en nutriments assimilables au fil des années.

Vous pourrez donc concentrer vos fruits et légumes préférés dans votre système aquaponique et répartir les légumes nécessitant moins de soins et moins d’apports. Certains légumes ont des difficultés à pousser en aquaponie, nous en parlerons dans un autre article. En règle générale on peut compter 200 à 300 kilos de récolte sur une année de culture aquaponique et dans de bonnes conditions.

Pour en savoir plus sur le choix des plantes en aquaponie, cliquez ici.

 Choix du volume de votre bassin

bubbles-51675_1280Le calcul est maintenant très simple, puisqu’il vous faudra le même volume de substrat que ce qu’il y a d’eau dans votre écosystème. Cela vous permettra d’obtenir et de garder un équilibre et un bio filtre adéquat. Dans la pratique vous pouvez faire comme bon vous semble et si toutefois vous décidiez de baisser le volume de substrat il vous faudrait alors compenser avec un volume de plantes conséquent. Pour ma part je fais un litre de substrat pour 3 litres d’eau dans le bassin et celà fonctionne très bien.

Nous vous conseillons si vous êtes débutants de ne pas choisir une surface trop importante. Il faut cependant au minimum 300 l d’eau pour bien démarrer.

Vous pouvez commencer avec moins de 300 litres mais le problème est que vous allez passer votre temps à re-équilibrer l’eau de vos poissons car le tampon de l’eau et l’inertie de votre système sera trop faible. Plus le système est gros et moins il a tendance à se « dérégler ».

Cela vous permettra de vous faire la main et d’apprendre à corriger les petites erreurs du débutant. Après avoir récolté vos premiers légumes vous aurez peut-être envie de voir plus grand et vous adapterez votre surface de culture ainsi que votre cuve en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

kit-aquaponiePour les dimensions des bacs, rien ne vous est imposé. Elles dépendront évidemment de la surface de votre pièce de culture. À vous de l’aménager en fonction de l’espace dont vous disposez. La largeur, la profondeur et la hauteur seront propres à chaque cas. Nous vous conseillons cependant de ne pas coller votre projet contre un mur. Vous devez pouvoir vous déplacer tout autour aisément. Vous vous fatiguerez moins et aurez une vision d’ensemble bien meilleure. Pour finir, l’entretien de votre écosystème sera facilité et vous ne vous découragerez pas.

Quelques chiffres à retenir:

  • 1 calorie d’énergie dépensée = 19 calories de nourriture récoltées
  • 1 Litre d’eau pour 1 litre de substrat
  • 20 kilos de poissons pour 1000 litres d’eau
  • 100 à 300 kilos de nourriture annuels avec 1m² de surface
  • 40 kilos de poissons produits par an avec 1000 litres

Et si vous ne voulez pas le fabriquer vous-même, vous pouvez acheter votre kit aquaponique ici:

commander-kit-aquaponie




5 commentaires pour “Installer son premier système aquaponique (les règles de base)”

  1. Bonjour, vous dites 1 poisson pour 20/30 litres d’eau. Tout dépend du type de poisson non? Un poisson rouge et un tilapia n’ont pas la même corpulence. Désolé, je suis novice en aquaponie ….
  2. Bonjour et merci pour la petite image montrant le cyle de l’azote. je comprends mieux le principe maintenant. je lis vos articles depuis un moment et j’apprécie les infos, merci 🙂
  3. Bonjour Kirikou, de rien 🙂 C’est un plaisir. A bientôt. Pierre
  4. Bonjour
    J’ai installé un petit système en avril. J’ai beaucoup de feuilles et peu ou pas de fruit. Ou si j’ai des fleurs, elles avortent. Pourtant l’eau est équilibrée. Pouvez-vous me conseillé ? Aussi je vois apparaître sur les feuilles depuis une semaine, comme une pelicule blanche, quel traitement me conseillez vous ? Merci
  5. J’ai bien hâte de vous suivre sur votre site, de ce que j’ai lu à date me plaît beaucoup.
    Au plaisir!
    Marc-André

Une question, une réaction, un témoignage ou une suggestion? Laissez-moi un commentaire! :-)