Fiche technique: carpe commune et carpe amour

Carpe commune

La carpe commune (Cyprinus carpio) est une espèce de poisson de la famille des cyprinidés. Cette Carpe possède plusieurs formes d’élevage désignées sous les appellations carpe cuir, carpe miroir ou encore carpe koï. Elle vit dans les eaux douces d’Europe, d’Asie, d’Extrême-Orient et d’Amérique du Nord.

La carpe commune a une longue nageoire dorsale munie d’un rayon osseux et « barbelé » et sa mâchoire supérieure est garnie de « barbillons » (filaments tactiles/sensitifs). Sa bouche est protractile (qui s’allonge vers l’avant). Elle pèse généralement 20 kg pour 90 cm, voire 40 kg pour 110 cm, pour les plus gros spécimens.

Originaire sans doute d’Asie occidentale et d’Europe de l’Est (Danube, mer Noire, mer Caspienne, mer d’Aral), sa répartition est tellement importante et son introduction ancienne qu’il est difficile de définir une région d’origine précise. On sait qu’elle a été introduite en Europe occidentale à l’époque romaine. Mais des fossiles ont été retrouvés dans l’ancien lit de la Seine, et dans les tourbières d’Overijse.

Elle avait aussi été introduite en Australie dans des rivières du sud-est mais elle est considérée, là-bas, comme un prédateur redoutable et nuisible pour les espèces indigènes, et elle est en cours d’éradication.

Elle vit dans les eaux tranquilles, stagnantes, chaudes et peu profondes des rivières, des canaux, des étangs et des lacs. La carpe commune affectionne les zones encombrées, les proximités de fosses. Les zones de confort, de tenus évoluent en fonction de la biocénose. Elle se prête aisément à l’élevage.

La carpe commune se reproduit de juin à juillet, dans les eaux peu profondes, la femelle pond plusieurs milliers d’œufs adhésifs (environ 100 000 par kg de poids vif), parmi les plantes aquatiques, dans une eau atteignant les 20°.

La carpe est réputée pour sa longévité, en général 18 à 20 ans, mais certains spécimens sont arrivés à 70 ans.

La carpe se nourrit particulièrement de blé, maïs et autres graines et mollusques avec une prédilection pour les moules d’eau douce — anodontes —, larves d’insectes, vers, crustacés, l’écrevisse fait aussi partie pour une grande part de son régime alimentaire (quand il y en a) ainsi que de débris de végétaux. C’est un poisson-fouilleur de fonds et déracineur de végétaux, et à l’occasion elle s’attaque aux autres poissons ou mange leurs œufs.




4 commentaires pour “Fiche technique: carpe commune et carpe amour”

  1. j’hallucine sur la durée de vie de la carpe… déjà qu’une vingtaine d’années me paraissait fabuleux, je découvre sur votre fiche que la carpe peut atteindre 70 ans ! je suis bluffée !
  2. Salut Aquarelle. Certains poissons de nos jours ont vécu la deuxième guerre mondiale oui 🙂
  3. Sont elles comestibles ? Et qui plus est sont elle agréable en bouche et sans trop d’arrêtes ?
    Merci d’avance
  4. Hello Timothée, je n’en ai encore jamais mangé mais il paraît que c’est très bon, surtout élevées en aquaponie 🙂

Une question, une réaction, un témoignage ou une suggestion? Laissez-moi un commentaire! :-)