Faire et réussir ses semis en aquaponie

En aquaponie, on peut semer tout type de graines directement dans le substrat ou en godets mais il faut tout de même respecter quelques principes.

Semis direct dans le substrat du système:

Vous pouvez semer directement vos graines dans le substrat et regarder les graines tomber entre les graviers. Vous aurez un peu de perte mais cela fonctionne bien et ne requiert pas beaucoup de temps. Il faut juste que le niveau d’eau maximum de votre bac n’atteigne pas ces petites graines car en descendant, l’eau risquerait d’emporter toutes les graines avec elle (pour le plus grand plaisir de vos poissons) C’est ce qu’on appelle la fonte des semis.

N’utilisez pas cette technique de semis direct pour les graines minuscules comme pour le physalis ou bien le tabac, ça serait un échec critique. C’est pourquoi nous allons voir une autre méthode qui est le semis en godets.

Semis en godets puis repiquage dans le système aquaponique:

Une autre technique est de semer en godet, dans de la perlite, de la vermiculite ou bien dans de la terre fine et bien drainante (un peu de terreau, de l’argile et du sable feront l’affaire).

Vous verrez rapidement apparaître des salades, des carottes ou des radis puisque les conditions sont plutôt favorables pour la germination. Nous vous conseillons une fois que les pousses ont pris, de rincer les racines à l’eau claire afin d’enlever le reste de substrat qui est resté accroché sur celles-ci. Vous pouvez ensuite replacer délicatement la plante dans le substrat de votre système aquaponique. Je vous conseille d’accompagner la plante à faire ses première racines en arrosant quotidiennement les plants fraîchement plantés afin qu’ils ne se dessèchent pas et aient toutes les chances de leur côté.

Vous pouvez utiliser une plaque de plexiglass pour couvrir vos semis et les laisser dans un environnement très humide et chaud. Au début, le mieux est de les arroser par le dessus, avec par exemple une bouteille d’eau sur laquelle on perce de petits trous dans le bouchon pour obtenir une fine pluie. Dès que les graines sont sorties, on n’arrose ensuite que par le fond: pour cela il faut remplir les bacs jusqu’à un demi-centimètre environ et l’eau monte par capillarité ce qui a pour effet de ne pas tasser la terre vu le nombre d’arrosages hebdomadaires que cela représente,sans parler du gain de temps. Cette technique de semis en godet convient à toutes les graines, même les minuscules graines.

Si vos plantes « tigent » ou « filent », c’est qu’elles manquent de lumière. Vous pouvez les mettre dans un endroit plus ensoleillé ou bien les mettre dans un endroit plus frais et tout autant ensoleillé pour que les tiges s’épaississent. Une autre astuce consiste à replanter un peu plus profondément le pied dans le substrat/terre lors du repiquage afin que de nouvelles racines se développent le long de la tige de votre plant.

Pré-germination

Il existe une autre technique pour le semis de minuscules graines, on peut utiliser du papier absorbant ou du coton mouillé que l’on recouvrira de plastique ou avec un couvercle en verre pour que la lumière passe et que l’humidité reste. Cela créera ainsi des conditions idéales afin qu’elles se développent. Une fois que la germination commence et que la plantule dépasse d’au moins 2 cm de la graine, vous pouvez placer vos graines dans un godet de substrat humide, dans un endroit humide. Les graines continueront ainsi leur croissance de manière optimale. On appelle cette technique la pré-germination. Attention à ne pas abîmer les plantules lors du replantage en godet.


Bouturage

Réaliser ses boutures est un jeu d’enfant un aquaponie. Le taux de réussite de vos boutures en aquaponie est proche des 100%.

Si l’aquaponie est si miraculeuse à ce niveau, c’est simplement parce que les boutures placées en aquaponie vont avoir leur pied dans l’eau et dans l’air de manière alternée grâce aux marées. Même sans marées le bouturage reste très facile car l’eau étant en mouvement, elle contient de l’oxygène. Rien à voir avec un bouturage effectué dans un verre avec de l’eau du robinet!

Et surtout n’oubliez pas que rien ne vaut un bon bouturage: le gain de temps est énorme!

 

Voici quelques photos de mes semis de printemps 2015:




6 commentaires pour “Faire et réussir ses semis en aquaponie”

  1. Merci pour les astuces. je vais « piquer » celle du semis en godet avant introduction dans le système. Quand on le lit cela parait évident et pourtant… ben j’y avais pas pensé !
  2. Salut Ptitlouis. Toutes les techniques sont bonnes, il suffit juste de trouver sa préférée 🙂
  3. j’utilise aussi les semis en godets avant introduction dans le système. les plantes résistent et s’adaptent mieux par la suite une fois implantées. Peu de pertes et récoltes abondantes, un must 🙂
  4. Bonjour Riquette. En effet c’est la technique qui génère le moins de perte 🙂 Un petit repiquage et c’est parti!
  5. Petite question, l’utilisation des pastilles de coco pour le semis de graines est-il possible?
  6. Yes, ça va bien aussi, il faudra juste bien rincer les racines avant de repiquer pour éviter les risques de moisissure (on peut repiquer sans rincer également…ça dépend des gens).

Une question, une réaction, un témoignage ou une suggestion? Laissez-moi un commentaire! :-)