Cultiver le Gynura Procumbens, épinard de longévité

J’ai envie aujourd’hui de vous parler d’une plante rare que je cultive depuis déjà 8 mois en aquaponie et en permaculture, j’ai nommé l’épinard de longévité, aka le Gynura Procumbens.

L’histoire du Gynura Procumbens

Fermier asiatique récoltant du Gynura Procumbens

Le Gynura est actuellement quasiment impossible à acheter en France mais est très largement consommé par les peuples d’Asie et d’Afrique et plus particulièrement dans l’Asie du Sud-Est, Thaïlande, Malaisie et Indonésie.

Pour ma part, j’ai mis plus de 6 mois pour réussir à trouver puis recevoir ma commande de gynura c’est pour vous dire. La plupart des botanistes s’accordent à dire que le gynura est issu de la génétique de l’épinard d’Okinawa.

Sachez qu’il existe environ 50 espèces de gynura, les plus connues sont le Gynura procumbens, le Gynura acutifolia et le Gynura nepalensis.

L’épinard de longévité, une plante médicinale aux mille vertus

Le Gynura procumbens est une plante appartenant à la famille de Astéracées (Asteraceae), on l’appelle très souvent l’épinard de longévité de par ses vertus nutritives et médicinales ainsi que son goût proche de celui des épinards.
D’autres noms lui sont donnés, on peut entendre « Feuille de vie », en effet, « Sambung Nyawa » signifie en malaisien « Vie prolongée ». On entend aussi parfois le nom « Feuilles des dieux » ou « Plantes contre cent maladies » (traduction de «Bai-Bing-Cao» en Malaisien).

Ces appellations mettent en avant l’énorme appréciation donnée à cette plante médicinale très utile.

Repéré lors de cueillettes champêtres, c’est seulement il y a quelques siècles que sa culture a commencé. Cette plante a une vitesse de croissance extrêmement rapide et peut se multiplier très facilement par bouturage.

Les feuilles charnues sont utilisées pour la purification du sang et le nettoyage de la lymphe. Parmi les bienfaits du gynura, on distingue son pouvoir à soulager le diabète, l’hyperlipidémie, l’hypertension, l’asthme, les allergies, le cancer, les calculs rénaux, la fièvre et les éruptions cutanées ou problèmes de peau. Bu en infusion, vous pouvez l’utiliser pour traiter les infections urinaires, les problèmes rénaux, les inflammations, les allergies, l’herpès et aussi la constipation, l’insuffisance cardiaque, la peau impure, l’acné, l’anémie, les blessures inflammées, les crampes menstruelles, maux de dos en raison de la tension et le taux de cholestérol élevé. Et plus généralement contre l’inflammation.

La Gynura est une plante très intéressante pour se soigner à la maison. En effet, le gynura procumbens contient énormément de tanins, d’alcaloïdes, de stérols et de saponines. Beaucoup de ces applications thérapeutiques ont maintenant été scientifiquement étudiées. L’effet principal semble être basé sur les glycosides stéroïdiens.

Si vous ne souhaitez pas consommer l’épinard de longévité en infusion ou thé, vous pouvez l’utiliser en application locale ou cataplasme. En Afrique, les feuilles de gynura bouillies sont appliquées sur le corps pour soulager les douleurs de tout type et les rhumatismes.

Vous pouvez également utiliser les feuilles séchées et broyées du Gynura Procumbens, mélangées avec de l’huile, et l’appliquer comme cataplasme pour traiter vos problèmes de peau.

Comment consommer le gynura?

Comme son surnom le laisse penser, les feuilles de l’épinard de longévité peuvent se consommer telles des épinards (bouillis, blanchis ou cuits à la vapeur). On peut également manger les feuilles de gynura en salade, en jus/smoothie, en soupe ou bien pour garnir un plat. Pour ma part je le consomme de ces trois façons mais également en thé une fois les feuilles récoltées et séchées lentement près de la cheminée. Vous pouvez même hacher les tiges pour les consommer, elles sont comestibles et tout aussi riches en nutriments que les feuilles.

Voici quelques recettes pour bien consommer le Gynura :

Ingérer du gynura l’estomac vide le matin : Prendre 2-5 feuilles fraîches par jour. Le meilleur moment pour prendre est entre 5 et 7 heures du matin quand l’estomac est encore vide. En cas d’infection des gencives ou de pharynx inflammé, on mâche certaines feuilles après les avoir brossées et laissées dans la bouche pendant un certain temps avant de les avaler. L’inflammation disparaît habituellement et les poisons sont éliminés par les yeux et les selles.

Le gynura en soupe ou salade : La cuisine comme légume ou soupe est populaire dans la cuisine vietnamienne et malaise. Les feuilles croquantes et juteuses sont également consommées comme laitue.

Le gynura en application : Appuyez sur 7-8 feuilles pour presser le jus sur les yeux et placez le reste sur les paupières pendant 20 minutes, puis rincez. Cette méthode nettoie les yeux et clarifie la vue.

En cas d’hémorroïdes, les feuilles écrasées peuvent être insérées dans l’anus.

Où acheter un plant de gynura procumbens?

En France, il est presque impossible à acheter mais heureusement, la Fédération Française D’Aquaponie en propose sur son site. Vous pouvez acheter vos plants de gynura en vous rendant sur la boutique Aquaponie France.

L’association propose de jeunes plants dans des godets, vendus au profit du projet d’éco-lieu et de micro-ferme de proximité.

D’autres sites anglophones proposent du gynura en poudre à environ 20€ les 5 à 10 grammes… c’est une plante rare et donc très chère.

Comment cultiver le gynura procumbens?

Le gynura est une plante vivace tropicale qui pousse dans les zones boisées d’Asie et d’Afrique. Chez nous elle se cultive très facilement en intérieur, derrière une fenêtre ou bien dans une serre chauffée à l’abri du froid. On peut la cultiver en extérieur durant le printemps et l’été puis la rentrer au chaud l’automne et l’hiver.

Le gynura procumbens résiste très bien à toutes les maladies mais est souvent sujet à des invasions de pucerons ou d’acariens type araignées rouges.

Cette plante aime les sols bien frais, riches et bien drainés, elle pousse donc idéalement en aquaponie ou dans vos jardins en permaculture. Niveau espace, vous allez devoir prévoir un peu de place pour cultiver le gynura car ce petit arbrisseau peut facilement atteindre 1 à 2 mètres de haut pour 1 à 1,20 mètres de diamètre. Le gynura aime être exposé à mi-ombre ou au soleil. Etant donné que le gynura a tendance à grimper et ramper, vous pourrez facilement le cultiver contre un grillage afin de le palisser et tuteurer sur un treillis à votre guise. Les grosses branches de gynura peuvent être sectionnées et pincées régulièrement pour le faire grandir comme un buisson. Les jeunes feuilles et les jeunes tiges sont vertes tandis que les anciennes feuilles et grosses branches prennent une couleur violette avec des petits points ou traits verts. Les feuilles de l’épinard de longévité sont grandes, ovales, pointues, avec des bords plus ou moins dentés. De nouvelles pousses et branches apparaissent fréquemment à la base des nœuds et ramifications des feuilles. Les fleurs du gynura sont assez rares dans nos régions et ne sortent que très occasionnellement, autrement le gynura fleurit entre le mois de février et avril. Si vous avez la chance d’en voir, les fleurs du gynura procumbens sont jaunes, oranges ou même blanches mais leur odeur est très forte et entêtante.

Dès que la température passe sous les 13°C, le gynura meurt. Dans mon cas, les plants d’extérieur sont morts le jour de l’automne, par une nuit à 5°C… pensez à les rentrer l’hiver ou pensez à conserver des boutures de gynura pour la saison prochaine.

 

 

Vidéo de présentation du Gynura Procumbens :

Vidéo à venir.

 

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère que cette plante miraculeuse vous aura donné envie de la cultiver chez vous en intérieur ou en serre.

 

Pierre

Tipeee Aquaponie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *